rubrique

Le Beau Monde

De quoi s'agit-il au juste ?
D'une partie de la littérature que m'inspire le temps qui passe, des textes vaguement poétiques en vrac, ou franchement polémiques en commentartes.
Vague à l'âme ou rage. Coups de foudre, coups de vent, coups de sang. Odes, pamphlets, soties. Va savoir...

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

En commentartes il y a :

SR Tarzan

vers une dictature de l'écologie : "Nourriture et gestion écologiques", sur la porte des auberges autour du lac de Constance, la formule vend aux chalands la dernière pirouette du modèle occidental de développement : le "tourisme vert", incongruité réjouissante, comme on dirait d'un pet qu'il désaltère (...)
voyous du Net contre culture à vendre : La défense des intérêts de la création n'est jamais plus efficacement portée que par les boîtes à fric qui l'exploitent sans vergogne (...)
hadopi loi vénale : Non madame Albanel les artistes ne sont pas tous avec vous et votre HADOPI. En tout cas pas ceux-là (...)
fumer tue : Fumer tue. J'ai connu des alcooliques mondains dont les vomis étaient pas mal non plus avant leur agonie quadragénaire (...)
fumer tue toujours : Le désolant n'est pas que la république des bien-pensants voit comme une victoire l'interdiction de fumer qu'elle vient d'instaurer à grand renfort de démagogie publique et de couardise individuelle (...)
viva Zapata ! : la révolution comme ultime remède, drastique. Secousse tellurique, pour empêcher la dissolution mortelle. Le Verbe mort, c'est grave, on y est presque, regardez ! Comment croire encore un seul discours, même le sien ? (...)
la posture du renégat : Heureusement qu'il était là, Dantec, l'autre soir chez Giesbert, parce que ça partait à ronronner sec, une émission comme d'habitude quoi (...)
qui veut la peau d'Alain Soral ? : Soral fait partie de ces hommes dont le destin est marqué d'une étrange infamie (...)
Pier Paolo Pasolini : intellectuel, contempteur de critiques installés, de verbiages rassis ! démolisseur et compresseur d'idéologies ! dix fois traîné devant les tribunaux moisis de l'Italie, des années maffio-démocrates-chrétiennes ! (...)
Marcus Elbozo, philosophe sur Net : conséquence lointaine et inopinée de "la peau d'Alain Soral", ce dialogue échappé à la violence en weberie ordinaire (...)
la forfaiture : Dimanche 29 mai 2005, 55% des Français se prononcent contre la ratification du Traité constitutionnel européen (...)
Alexandre Zinoviev, logicien et martyr : "A 17 ans, j'ai été en prison à la Lubianka. J'ai réfléchi là-bas, et j'étais arrivé à cette conclusion : il n'y aura jamais une société qui pourrait me satisfaire complètement. C'est pour ça que j'ai commencé à construire dans ma tête mon propre État, et c'est ça qui a été le but de toute ma vie, et ça se résume comme ça : je suis mon propre État" (...)
le capitalisme des esprits : Unter den Linden à quoi pensez-vous madame ? Les vainqueurs se sont esclaffés : quoi, ces lourdes autos qui puent, bruyantes, gloutonnes ? (...)
J'ai épousé le Nouvel Ordre International : "Le Nouvel Ordre International vous ramène toujours à votre voiture, c'est un de ses charmes." (…)
monnaie de zob : c'est une monnaie incalculable, il faut reconnaître. Une monnaie à poussières... Un élément constitutif de l'Euro, les poussières (...)

En vrac il y a :

Tarzan SR

Round around : Pour être bon mon poing dans la gueule et les lacets défaits, sa femme, il la regarde. Pour être bon, la garce (...)
Reflux : elle, son regard noué au sable d'un éternel automne (...)
Onan : Vlan! Le brick toutes voiles dehors filait au vent de poupe, il avait juste mis le cap sur l'île Sarde (...)
Chant suidé : le cochon, dis-je, charpie soufflée, boudin, viande, rognure de lard et pieds-paquet, (...)
Il est mort : mon père, grand libre penseur et naturaliste devant l'éternel, fut donc inhumé trois jours plus tard (...)
La séance : Il est pas à moi ce sexe énorme, et pourtant - La séance a obtenu le prix Vénus de la nouvelle érotique 2007 (...)
Un conte : écrite pour les fêtes de l'été 2001 du village des Contamines-Montjoie, "Les murmures du vent", est une histoire faite pour être racontée, un conte des montagnes à écouter (...)
Les pierres de mon jardin : Les pierres sont là. Elles seront posées. Le monde entier pourra s'asseoir où il n'y eut un jour qu'hasard, écroulement, dépôt (...)
Un travesti nommé désir : il regarde la panse qu'il vient d'extraire du seau, flasque sac, c'est pourtant bien ça, on peut pas dire autre chose quand on la voit comme ça (...)
Un lapin : Ce soir chez toi tu manges un lapin, tu manges un lapin (...)
Le puits : tu dis des bêtises, Platon : ça existe,là-haut, passque j’en viens (...)
Parking : Tetieu la raclée qu'elle lui a mis, la soubrette ! (...)
Sacré collège : Aux psychanalystes de l'opinion reine, donc, aux thuriféraires de la doxa triomphante, aux anciens et aux nouveaux ayatollahs et contre toutes les jérémiades convenues cette initiation au blasphème gratuit (...)
Chair disparue de François Villon : Qu'aussi bien ne meure cette langue, menacée de Haute Autorité, d'Égalité et de Lutte contre les Discriminations et, comme un génie qui rentre dans sa lampe (...)